Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de graine de chipie
  • Le blog de graine de chipie
  • : premiers pas dans la blogosphère j'y présente mes articles d'ateliers d'écriture, mes pages rêvées, des bouts de mes passions, mes bricolages..en gros ce qui me passe par la tête quand je prends le temps de le consigner.
  • Contact

Profil

  • Lili graine de chipie
  • Coucou, 
 Espace d'une nouvelle aventure, j'espère y mettre les bouts qui me rythment avec plaisirs, passion, inquiétudes, doutes, rires, bonheurs, laissant tristesse et obscurité pour une autre vie.Place aux plaisirs, passion sourires et échange
  • Coucou, Espace d'une nouvelle aventure, j'espère y mettre les bouts qui me rythment avec plaisirs, passion, inquiétudes, doutes, rires, bonheurs, laissant tristesse et obscurité pour une autre vie.Place aux plaisirs, passion sourires et échange
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 14:15

Au hasard d'une cyber balade en recherchant je ne sais même plus quoi j'ai attéri sur le blog d'une illustre inconnue et je me suis attardée sur ses écrits..
allez lui rendre visite cela fait du bien...c'est ici PRADOLINE
un petit apperçu  avec son câlin sinon rien !
PS: n'oubliez pas de lui signer votre passage d'un commentaire cela fait toujours plaisir quand on a été visité !
_______________________________________

Quand l’irrésistible envie de câlin fait perdre toute pudeur…

 

Ce soir d’automne, le point de non retour paraissait atteint. Sevrée par trop de privations, trop d’abstinence(s), il me fallait désarmer le désarroi qui m’étreignait telle une sangsue exsangue. De furieux désirs se bousculaient à l’orée de mes paupières de porcelaine. Les fourmis de mon ventre semblaient déchaînées. Leur époustouflante sarabande ondulait au rythme d’un grand huit, aux limites d’un infini flirtant entre zénith et abysses. Sans résister davantage, je franchis le seuil de la cuisine pour me jeter sur lui…

 

Il me fallait sentir sa texture épouser les papilles d'une langue alanguie. Je salivais, imaginant le délice couler suavement le long de ma gorge assoiffée. J’en frissonnais d’émoi…

 

Subitement, la porte couina en parfaite synchronisation avec le gémissement, échappé de mes lèvres mi-closes. Mon soupir rebondit en son mat sur le vide des parois. Sous une carotte égarée, aux fanes fanées, apparut l’objet de mon envie. Un seul ! Il en restait un seul… La date de péremption était dépassée ? Qu’importe s’il dégoulinait ! Vite ! Vite ! Il me fallait ce câlin-là… Tandis que la crème du yaourt fondait irrésistiblement dans ma bouche gourmande et repue, au diapason d’un plaisir, infime et infini… une larme de sel perla sur la noisette de beurre, rescapée du réfrigérateur en péril…

Partager cet article

Repost 0
Published by Lili graine de chipie - dans Vos textes
commenter cet article

commentaires

Mimi 25/09/2008 14:18

Merci lili pour cet enthousiame vis-à-vis de ce petit texte. A très bientôt de vous relire.
Cordialement
Mimi Pradoline

lili 24/09/2008 19:14

Bienvenue dans ma communauté.,, Bisous xxx lili