Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de graine de chipie
  • Le blog de graine de chipie
  • : premiers pas dans la blogosphère j'y présente mes articles d'ateliers d'écriture, mes pages rêvées, des bouts de mes passions, mes bricolages..en gros ce qui me passe par la tête quand je prends le temps de le consigner.
  • Contact

Profil

  • Lili graine de chipie
  • Coucou, 
 Espace d'une nouvelle aventure, j'espère y mettre les bouts qui me rythment avec plaisirs, passion, inquiétudes, doutes, rires, bonheurs, laissant tristesse et obscurité pour une autre vie.Place aux plaisirs, passion sourires et échange
  • Coucou, Espace d'une nouvelle aventure, j'espère y mettre les bouts qui me rythment avec plaisirs, passion, inquiétudes, doutes, rires, bonheurs, laissant tristesse et obscurité pour une autre vie.Place aux plaisirs, passion sourires et échange
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 23:51
 Atelier de Michèle
        Le thème : mobilité
        Le lieu :    jardin
        Un mot :   escargot mot obligatoire à introduire au moins une fois soit par son vocabulaire soit par métaphore
Forme : 30 lignes en 4 ou 5 paragraphes Temps : 45mn ____________________________________________

Cahin Caha…

 

Je suis moulée depuis de nombreuses années dans une société de services. Celle-ci dans la tendance de l’époque réclame de nous tous ses consultants, disponibilité, mobilité.

A 20 ans je trouvais cela moderne et très excitant de vivre entre deux trains, deux vols, deux hôtels et valises. A 30 ans je me sentais femme dans le temps phare de dynamisme. A 40 j’ai trouvé cela très usant.

En me posant pour faire l’état des lieux de ce rythme je me suis arrêtée à l’aiguillage de mon destin, d’un côté la vie, de l’autre la survie !

Enroulée dans toutes les spirales de décisions, tortue ou escargote j’ai avancé tantôt glissant harmonieusement dans ce qui m’apparaissait comme un jardin ensoleillé, tantôt rentrant ma tête dans sa coquille pour ne plus voir, ne pas réfléchir !

Telle l’escargot qui laisse dans son sillage les traces de son passage, j’abandonnais une traînée parfois brillante, plus souvent discrète de feuilles mordillées de ci de là, il est aussi arrivé que la marque laissée soit ravageur !

D’escargot de bourgogne à la coquille confortable mais sans couleur, après un passage en petit gris minuscule insignifiant ou parfumé, je me sens aujourd’hui cagarolette locale ce petit escargot au look baba cool frivole et fragile qui semble prendre le temps de se colorer les jours de soleil et avancer envers et contre tout les jours de pluie.

Jocelyne 29.04.07

Partager cet article

Repost 0
Published by Lili graine de chipie - dans Atelier Palleville
commenter cet article

commentaires